Foot: faux-pas interdits aux Français en éliminatoires du Mondial 2018

Il reste quatre matches à l’équipe de France de football pour reprendre la première place du groupe A en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Les Français vont devoir battre notamment les Pays-Bas (31 août) et le Luxembourg (3 septembre) s’ils veulent avoir une chance de finir devant la Suède et se qualifier ainsi pour la phase finale du Mondial en Russie.

L’équipe de France de football n’a plus manqué la phase finale d’un grand tournoi depuis la Coupe du monde 1994. Sept des vingt-quatre joueurs convoqués par Didier Deschamps pour France-Pays-Bas et France-Luxembourg n’étaient d’ailleurs pas nés lorsque leur sélectionneur et ses coéquipiers avaient été privés du Mondial 94 par l’équipe de Bulgarie. C’est dire si une non-qualification pour l’édition 2018 en Russie ferait désordre.

Les « Bleus » peuvent en grande partie réduire le risque d’être éliminés, en battant l’équipe des Pays-Bas, ce 31 août à Saint-Denis. Les Néerlandais, troisièmes du groupe A derrière les Français, seraient en effet relégués à six points, au classement. Les « Tricolores » auraient alors quasiment la garantie de finir deuxième au classement et, sans doute, de disputer ainsi les barrages d’accès au Mondial 2018.

« On rentre dans la dernière ligne droite »

« On rentre dans la dernière ligne droite, même si c’est un match de rentrée. C’est un match important, face à une grande nation », a résumé le gardien de but et capitaine Hugo Lloris, auteur d’une bévue qui avait entraîné la défaite de son équipe 2-1 en Suède.

Il resterait alors trois rencontres aux Français pour reprendre la première place aux Scandinaves : face au Luxembourg (3 septembre), en Bulgarie (7 octobre) et face à la Biélorussie (10 octobre). Les Suédois s’apprêtent, eux, à disputer trois de leurs quatre derniers matches à l’extérieur. Mais ils ont leur destin en mains, contrairement aux « Bleus »…

La tête aux éliminatoires de la Coupe du monde 2018 ?

Reste la question qui fâche : tous les joueurs auront-ils les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 pleinement en tête, au moment d’entrer sur la pelouse du Stade de France ? Le marché estival des transferts s’achèvera le soir même à 23h59, dans la plupart des grands championnats européens, si l’on excepte l’Espagne (1er septembre à 23h59), l’Ukraine (1er septembre) et la Turquie (8 septembre).

Certains joueurs ne savent pas encore dans quel club ils évolueront au cours des prochains mois. Le milieu de terrain Thomas Lemar, par exemple, jouera-t-il encore à Monaco cette saison ou ira-t-il à Liverpool, en Angleterre ? « On parle davantage de l’enjeu du match de jeudi, a assuré l’ailier Kingsley Coman. Le mercato passe largement après ça ». Version confirmée par Didier Deschamps : « Les joueurs sont en forme. Ils donneront le meilleur d’eux-mêmes. On va tout faire pour aller chercher le résultat qu’on espère. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *