Afrobasket femmes: le Nigeria s’offre le Sénégal et remporte son 3e titre

En s’imposant devant le tenant du titre et recordman des victoires en Coupe d’Afrique, le Nigeria a brillamment remporté dimanche son troisième Afrobasket. Les D’Tigers ont surclassé les Lionnes méconnaissables après un début de match pourtant réussi.

La statistique résume tout : en un peu plus de 14 minutes, entre le deuxième et le troisième quart temps, le Sénégal n’a inscrit qu’un seul point. Encaissant au passage un incroyable 18-0 face au Nigeria. Cet inexplicable temps faible a été fatal aux filles de Moustapha Gaye qui n’ont plus jamais su reprendre le fil d’une partie pourtant idéalement entamée. Les Sénégalaises étaient bien entrées dans leur rencontre en étant plus vives, plus adroites que des Nigérianes qui ressentaient sans doute le poids de leur première finale depuis 12 ans. Après un plus de cinq minutes de jeu, le Sénégal s’offrait même une petite échappée en menant 18-4 dans le premier quart temps et bouclant celui-ci sur le score de 18-12.

Astou Traoré MVP

Mais sous la houlette de leur pivot-ailière Evelyn Akhator des Dallas Wings, le Nigeria allait subitement se réveiller dans les deuxième et troisième quart temps. Les D’Tigers retrouvent leur jeu, s’appuient sur leur présence physique sous le cerceau et remontent petit à petit au score au moment où les Sénégalaises se montrent incroyablement maladroites et quasi-inexistantes sur les rebonds défensifs comme offensifs.

Malgré une Astou traoré, meilleure joueuse et meilleure marqueuse de la compétition, et auteure de 17 points dans cette rencontre, les Lionnes ont cédé face aux Nigérianes, comme lors de leur première confrontation (58-54) dans le groupe B au début de la compétition.

Le Nigeria retrouve le sommet du basket Africain et remporte ainsi son troisième titre après 2003 et 2005. Avec le Sénégal, les D’Tigers représenteront l’Afrique à la Coupe du monde 2018 en Espagne.

Le Mali, pays organisateur, a pris la troisième place face au Mozambique, battu 75 à 52.

(source: rfi.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *